Connect with us

Bitcoin News

La Thaïlande lance une plateforme blockchain pour les obligations d’État

Published

on

Posted on 15 September, 2020

Des obligations d’État d’une valeur maximale de 50 millions de bahts ont été vendues au cours de la première semaine suivant leur lancement

Image de Sathorn, Bangkok, Thaïlande
Sathorn abrite le quartier central des affaires de la capitale thaïlandaise

La Banque Centrale de Thaïlande a annoncé qu’une semaine seulement après le lancement d’une nouvelle plateforme d’émission d’obligations d’épargne du gouvernement avec la technologie blockchain intégrée, 50 milliards de Baht (environ 1,6 milliards de dollars) d’obligations du gouvernement ont déjà été vendus.

La plateforme, qui est un produit fini du DLT Scripless Bond Project, est le fruit d’une collaboration entre huit institutions : la Banque Centrale de Thaïlande, l’Office de gestion de la dette publique, le Thailand Securities Depository, la Thai Bond Market Association et quatre banques vendeuses qui sont la Bangkok Bank, la Krungthai Bank, la Kasikorn Bank et la Siam Commercial Bank.

Le communiqué de presse, intitulé « New Government Bond Infrastructure launched With blockchain Technology » (Lancement d’une nouvelle infrastructure d’obligations d’État avec la technologie de la blockchain) détaille l’importance de la technologie blockchain dans l’amélioration de la qualité du service client.

« Les investisseurs pourraient recevoir des obligations plus rapidement et acheter des obligations à hauteur du quota individuel auprès d’une seule banque » explique l’annonce. « Le projet aiderait également les prestataires de services à réduire la complexité opérationnelle et à diminuer le coût global de l’émission d’obligations ».

Dans la prochaine phase du projet, il est prévu d’étendre l’infrastructure, ce qui permettrait le support de toutes les différentes obligations d’État.

La Thaïlande travaille sans relâche à la réorientation de son marché obligataire vers des plateformes qui utilisent la technologie blockchain. En juin de cette année, le ministère des finances du pays a annoncé qu’il prévoyait de vendre pour 6,42 millions de dollars d’obligations d’épargne du gouvernement de faible valeur nominale en utilisant le portefeuille blockchain de la banque publique Krung Thai Bank.

Le mois dernier, le ministère des finances a également annoncé que les fonds récoltés grâce à la vente de 1,6 milliard de dollars de bons d’épargne seraient affectés au financement du déficit budgétaire du gouvernement.

Au-delà du secteur bancaire, le plus grand système judiciaire de Thaïlande est actuellement en train de développer un réseau de stockage sur la blockchain. L’objectif est de mettre toutes les informations judiciaires entièrement en ligne à temps pour leurs débuts dans les cours de justice thaïlandaises en 2021.

Le Bureau de la Cour de justice a confirmé qu’ils « développent activement » le réseau blockchain. Peu de choses ont été révélées sur ce nouveau projet blockchain et il n’est pas encore clair si le pays construit le réseau avec l’aide du secteur privé. Cependant, il semble être en bonne voie d’achèvement, car le système judiciaire thaïlandais forme déjà ses fonctionnaires à son utilisation.

Cette approche est similaire à celle de plusieurs tribunaux en Chine qui ont déjà commencé à transférer des quantités de données sur la blockchain.

Traduit par Carolane de Palmas

Like what you read? Give us one like or share it to your friends
original post…

Continue Reading
Advertisement
0
Advertisement

Recent Posts

Copyright © 2019 The Crypto Report